Meilleures amies


Oh souffle resplendissant
La cloche de l'école réveille mon coeur dormant
Le printemps fait doucement refleurir mes veines
Mes yeux s'entrouvrent
Mon sang s'agite au son de la cloche
Je revis sur la terre qui souffre
Fille au visage de lune
Je te vois toi et toi seule

Ces trois mots que je n'avais jamais entendus
Avant que tu les formes de ta bouche
Que tu les mâches comme de la canne à sucre
Que tu les caresses de ta langue
Que tu me les murmures enfin
J'ai juré de ne pas les perdre
Est-ce à cause d'eux que je ne peux ni dormir ni manger
Est-ce à cause d'eux que mon coeur gonfle quand je te vois
Alors mon amour oui, je t'aime

Fatiguée
Une nuit de nickel
Tu peux garder mon sang, je n'en ai plus besoin
Pave ta sombre rue de mes dents cassées
Broie mes os pour en faire du sable
Si cet homme aux pieds de plomb me laisse une fois de plus pour morte
Mon corps brisé
Mon âme trouvera le chemin
Oh nuit de nickel
Pour danser encore avec elle

J'ai émergé des ténèbres sans toi
Et chaque jour qui passe depuis n'est qu'obscurité
J'ai prié pour que les flots lavent mon péché
Et m'emporte à tes côtés ... dans l'obscurité
Et chaque jour qui passe, je refais surface
Mais au printemps, la terre nouvelle me trahie
Tu es dans mon coeur et je renais bourgeon vert
Je renais en fleur.

Ces poèmes magnifiques appartiennent à Rose et Billie. Rose a 17 ans, Billie aussi. Rose est une fille, Billie aussi. Rose est blanche, Billie est noire. Rose et Billie vivent à Philadelphie, en 1932, dans un temps de prohibition. Un soir, la musique de Billie Holliday les réunit. Pour la vie. Rose et Billie s'enfuient. Pour la ville des lumières. Billie finit dans le Delaware, Rose survit. Lily et son équipe, chargés d'exhumer leur histoire, 70 ans plus tard, vont à nouveau les réunir. Pour l'éternité.

Aucun commentaire: