L'équation d'Argento







Trois images, trois plans de Suspiria, pièce maîtresse de l'oeuvre du maestro de l'horreur.
Deux couleurs fétiches : le rouge et le bleu. Le rouge pour l'énergie et la mort. Le bleu pour le secret et la peur.
Trois représentations majeures, trois figures géométriques variables du cinéma d'Argento, à la fois physique et métaphysique, terrifiant et onirique, morbide et érotique, pénétrant et pénétré, sensoriel et sensuel, hystérique et contemplatif, expérimental et maîtrisé, stressant et opératique : l'immersion (la plongée), le vertige (la contre-plongée) et la fascination (le gros plan).
= Une même sensation ethylique et labyrinthique : la perte de soi-même et de son univers.

Aucun commentaire: