Une faille dans le cosmos


Ma petite Elise,

En ce jour électrique, les nuages souffrent de ta grave mélancolie, et la nuit qui gronde n'empêche pas les âmes solitaires de dormir,
En ce jour fatidique, tes enfants déambulent comme à leur habitude, et le temps qui bégaie ne veut pas les voir partir.
En ce jour funèbre, deux électrons libres ont rendez-vous avec le cosmos, et ont hâte de s'enfuir.
En ce jour si beau et si affreux, très fragiles sont tes enfants en porcelaine, et ta douce mélodie vient bercer ceux qui vont mourir.
A la fin de ce jour d'apocalypse, le soleil et la lune, à nouveau, te saluent.

Aucun commentaire: