Bronson



Un acteur de légende, c'est forcément une gueule. Celle de Bronson est exemplaire. Taillée à la dure, burinée par le charbon. D'origine lituanienne, cette gueule-là était destinée à habiter les territoires désertiques Navajos. A faire partie des paysages de l'Ouest américain. A les marquer de son empreinte. Cette gueule-là n'était pas vouée à l'enfermement de la mine. Cette gueule-là était destinée à jouer de l'harmonica pour mieux annoncer une vengeance. A donner la réplique aux monstres en tous genres. Cette gueule-là était vouée à faire un carton sur un ascenseur et à flinguer la femme de sa vie. Cette gueule-là était destinée aux obsessions de Leone et de Sollima. Cette gueule-là, çà se méritait.

Aucun commentaire: