Dans l'oeil d'Oshii



L’âme n’a suffisamment de feu et de magie à rester prisonnière d’un corps triste et retenu. L’âme, pour ici bas nourrir sa lumière, retrouver un peu de son invincibilité et de sa grâce, a besoin d’un corps fétichisé et ludique. Nous dit Oshii, via Avalon et la dame en gris.

Aucun commentaire: